Glossaire : Le Falloff

Le Falloff (Incorrectement orthographié FALL OFF) est le fait que la lumière s'atténue de haut en bas, depuis la zone la plus claire, jusqu'a la zone la plus sombre de l'image, par exemple entre la tête et les pieds. Ce phénomène est NORMAL, RECHERCHE, REGLABLE et MESURABLE

Tout comme les plus grands maitres en photographie, vous pouvez utiliser le Falloff pour donner de l'expressivité à vos images

Photo : Sigrid Agren par Patrick Demarchelier pour Vogue

Source basse trop forte : ce que cela provoque...

Capture d’écran 2016-09-25 à 14.26.20

Mettre trop d'éclairage provenant du bas (soit avec un réflecteur, soit par réflexion du sol ou d'un vêtement, soit avec une autre source) est une erreur assez fréquente qui a deux conséquences majeures : 

 

  • Le cou parait visuellement plus gros. Habituellement le cou présente une zone plus claire à l'avant et s'assombrit graduellement vers les cotés. En éclairant trop fort, le "cylindre" du cou devient "plat" car les ombres qui formaient le volume et le relief ont disparu. Sur une image 2D, le cerveau interprète ça comme un "cou plat, large et massif". Egalement, le cou donne l'impression de faire quasiment la même largeur que la tête...

 

  • Le menton se confond avec le cou. Habituellement le cou est plus sombre, et possède une ombre portée produite par le menton, ce qui pour le cerveau dans une image 2D veut dire "plus loin". Le plan du menton et celui du cou paraissent bien séparés. En éclairant trop fort, la lumière sur le menton et sur le cou est identique, ce qui contribue a confondre les plans menton / cou (voir a faire disparaitre les limites du menton). Par ailleurs il y a un illogisme sur le fait que l'ombre portée n'est plus présente, alors que la keylight elle, a bien produit cette ombre.

 

L'image ci-dessus illustre ces deux points. Même si a gauche ce défaut d'éclairage (source basse trop forte) n'est pas très marqué il est tout de même génant. A droite, une correction (correspondant +- à une diminution de -1IL sur la source basse) a été faite dans Photoshop (par Dodge & Burn), ce qui restaure la vision du cou, telle qu'on l'a sous un éclairage naturel (celui du soleil)

 

Méfiez-vous donc des "techniques" et "workshops" qui poussent à "sur éclairer" le cou. En ce qui me concerne, je n'ai jamais vu aucun Maitre de la photographie utiliser un tel procédé. Il y à surement une raison ;)

Images protegées