Fausse Donnée : La Balance des blancs

photo mode paris olivier chauvignat

Plutot que le terme français, je vous propose de regarder la définition de "Balance" dans le dictionnaire Merriam Webster
Définition du mot 'balance', dans le dictionnaire Merriam Webster : a counterbalancing weight, force, or influence 

Pour se rapprocher davantage de la définition anglaise, Il serait préférable d'utiliser le terme "Compensation du Blanc" plutot que "Balance". Cela aide à davantage de compréhension.

 

la Balance des Blancs c'est quoi ?

C'est la procédure qui consiste à faire le réglage nécessaire, pour que les blancs paraissent blancs avec l'illuminant qui éclaire la scène


4000 K "c'est froid", 6000 K, "c'est chaud" !

Hé bien non, c'est l'inverse !

La lumière du jour peut varier dans des conditions extrêmes de 2000 à 16000 K.
Plus une lumière est froide, plus sa notation sera élevée et plus elle tirera sur le bleu, et inversement, plus une lumière est chaude, plus sa notation sera basse et plus elle tirera vers le jaune ou l'orange.

 

Voici la Température de couleurs émises par les principaux illuminants

  • Bougie : 1800 K
  • Lampe à incandescence : 2500 K
  • Lampe Halogène : 3400 K
  • Ecran de télévision : 9300 K
Capture d’écran 2014-09-03 à 14.50.19
Capture d’écran 2014-09-03 à 14.50.42

On voit donc que plus la source émet des couleurs "froides" et plus le chiffre en Kelvins est élevé. Le "plein soleil" est aux alentours de 5000 K, alors qu'un ciel voilé, à la lumière plus "bleue" donnera une TC aux alentour de 6500 K

 

Pourquoi le réglage sur le boitier ou sur le logiciel produit-il un résultat inversé ?

Ce réglage est une compensation (balance) de la température de couleur de l'illuminant, en se basant sur le blanc. 
Il est donc normal que pour compenser un illuminant dont la TC est froide (Chiffre de notation élevé) on utilise un indice de compensation (celui qui est affiché dans le logiciel) dont le chiffre de notation est bas.

 

Il y a une dominante, donc la White Balance est mal réglée !

Là encore, il y a incompréhension...

  • Admettons que l'on règle parfaitement la WB sur une image.
  • Puis que l'on ajoute un virage ou un traitement croisé à notre image...
  • Nous obtiendrons ainsi une image à la WB parfaitement calée, mais avec une dominante...

La compensation concerne l'illuminant, c'est a dire la source de lumière. Celà n'a rien à voir avec le traitement.

Tout comme en argentique, on peut détourner l'usage de cette compensation pour créer des effets spéciaux. mais il s'agit bien d'un détournement d'usage. Ne pas oublier qu'un décalage de la compensation provoque un ré-étalonnage complet de toute la colorimétrie. Or une dominante n'affecte jamais toutes les couleurs. Pour corriger une dominante, on utilisera d'autres outils, qui n'agiront que sur la couleur concernée.

Renseignez vous sur le type de traitement qui a été fait sur l'image !
 

On ne doit pas utiliser le terme "balance des blancs" ?

Malheureusement, cette mauvaise traduction fait désormais partie du langage de la photo numérique.

  • On peut donc continuer à l'employer, si possible en toute connaissance de cause.
  • Ne pas perdre de vue qu'il s'agit d'une mauvaise traduction à partir d'un "faux ami", ce qui introduit davantage de confusion dans un sujet dans lequel il y en a déjà beaucoup
  • Puisqu'on utilise "Balance" qui est dans ce cas un terme anglais, autant utiliser White Balance (WB)
  • Mais l'idéal serait d'utiliser "Compensation du Blanc"

Les réglages de l'appareil photo

Le tableau ci-dessous vous montre les températures d'illuminants qui sont compensées par chaque réglage

temperature-de-couleur-selon-source-lumineuse
Commentaires (2)
  • Bruno
    15 novembre 2018

    J'ai entendu tout et son contraire sur la nécessité ou pas de régler correctement les blancs à la prise de vue quand on travaille en raw en prise de vue de type studio.

    Ma compréhension est que la correction des blancs n'a d'influence que sur le fichier JPG post-processé par le boitier.

    Si c'est bien le cas, effectuer le réglage des blancs ne serait intéressant que pour obtenir un JPG correct de référence, et un préréglage LR adapté, donc gain de temps, mais aucune différence ne serait visible sur le RAW brut.

    Personnellement, je préfères régler correctement dès la prise de vue, ce qui permet également une visualisation correcte, si nécessaire, au dos du boitier. Mais j'aimerais bien confirmer que le raw reste bien un raw, sans espace couleur ni influence des réglages du boitier.

    Répondre
  • TD iMage
    15 aout 2018

    Pourquoi les Kelvin réels sont inversés sur un appareil ? En réalité, les 3.000 K sont orangés est les 9.000 K bleutés. Dans un boitier, les 3.000 K sont bleutés et les 9.000 K orangés ! ? Si une source lumineuse émet une température de 6.600 K, dois-je régler ma caméra à 6.600 K, 6.000 K ou 7.000 K pour avoir la vraie correspondance ? D’après la loi de de Planck sur le rayonnement du corps noir et selon mon calcul, un corps qui rayonne à 2.500 K en réalité doit être régler à 10.000 K sur le boitier, un qui rayonne à 10.000 K à 2.500K et un corps qui rayonne à 6.600 K en réalité doit être régler à 6.000 K sur le boitier. Suis-je dans l’erreur ? Merci d’avance

    Répondre
Images protegées