La Caractérisation Film : La Lumière

B8445260_1500_09_03_16

N°2 de la série sur la Caractérisation Film

Definition de caractérisation : 
Caractérisation : n, qui consiste à caractériser

Caractériser : v, Mettre en évidence le ou les traits dominants ou distinctifs d'une chose ou d'une personne.

Caractériser une image numérique, consiste à donner à cette image, des caractéristiques similaires à celles que possède le film, afin d'obtenir un rendu plus proche de la photographie telle qu'on la connait depuis presque 200 ans.

 

La caractérisation va opérer sur trois traits distinctifs majeurs du "caractère film" :

  • La couleur (Chrominance)
  • La lumière (Luminance)
  • La sensation de texture

Nous allons traiter ici du deuxième trait distinctif : la lumière

 

Caractérisation lumière : Modifier la réponse dynamique de la lumière

Tout comme pour la couleur, le numérique est très linéaire en réponse lumineuse, afin de pouvoir faire ce que l'on veut au moment du traitement. Les noirs notamment sont très pleins, un peu trop par rapport a ce que l'on obtient en film...

Si nous voulons donner à notre image le caractère de lumière du film, nous pouvons couper une partie des noirs ou des blancs de manière quasi invisible ou au contraire en prenant un parti-pris ouvertement typé.

 

Cela ne veut pas dire que l'on cherche à "copier" le film, mais plutot que l'on prend le contrôle de la réponse en lumière, au lieu de se contenter de subir celle qui est proposée par le numérique brut. Bien entendu, ce choix doit faire l'objet d'un dosage, selon ce que l'on veut rendre.

 

Techniquement la caractérisation lumière se traduit par l'usage d'une courbe en S (ou en "demi S") dont les extrémités "coupent" les fréquences hautes ou basses. Il y a quelques années, j'ai commencé à utiliser le terme anglais "cut" par souci de simplicité, pour désigner cette "coupure" des ombres ou des blancs. N'oubliez pas de régler votre courbe Lightroom en mode paramétrique. Dans Photoshop, l'outil "Courbe" convient parfaitement

Vous pouvez regarder le tuto de Marion Dunyach >>> pour la manière de procéder...

Filtre, un abus de langage pour un terme fourre-tout

 

En photographie, un "filtre" est un objet placé sur le parcours que fait la lumière pour éclairer un sujet, ou pour parvenir jusqu'au film ou au capteur. On utilise également des filtres au tirage sous agrandisseur.

Mais ce terme est parfois abusivement utilisé comme terme "fourre-tout" pour désigner un traitement effectué sur l'image numérique, dans le but d'émuler* un traitement argentique ou une pratique argentique.


Il est assez enrichissant de comprendre ce qui compose ce traitement, car au moment ou on va l'utiliser, on saura à quoi cela correspond en argentique (et ce que fait le numérique pour l'émuler), et par voie de conséquence, on saura reproduire ces traitements par soi-même avec une certaine crédibilité. Compréhension égale maitrise.

 

Un filtre contient des éléments précis en termes de traitement : 
- Caractérisation film sur le critère colorimétrique

- Caractérisation film sur le critère luminance (cut, contraste, etc)

- Caractérisation de type traitement croisé ou virage

- Caractérisation film sur le critère "texture et matière" (grain film spécifique, texture de matière)

- Vignettage

- Etc

L'utilisation du terme "filtre" - notamment par moquerie - est en fait l'aveu de sa propre méconnaissance des process impliqués dans le traitement.

 

*émuler : imiter par logiciel.

Images protegées