Les deux types de retouche

Dans la photographie d'aujourd'hui, et pour faire suite au texte "Les chapeaux du photographe Moderne", il semble se détacher deux types de retouche, à la disposition du photographe : 

  • La retouche de type "Photographe" 

  • La retouche de type "Retoucheur" 

Et bien évidemment, il ne faut pas oublier le fait qu'on peut tres bien réaliser une image sans absolument aucune retouche, comme c'etait le cas de 99,99% des images argentiques réalisées dans le monde.

 

La retouche de type "Photographe"

Cette retouche sert à finaliser la photographie en enlevant ou en modifiant des éléments mineurs : petits boutons ou autres petits défauts de ce type. On ne touchera pas a la texture de la peau, ou alors sur des parties mineures. L'esprit "photo" de l'image est conservé et on n'a pas l'impression d'une photo "infographiée". Autrefois, la retouche était réalisée au pinceau et a l'aérographe, directement sur le tirage. On pourrait dire que la retouche "Photographe" est l'équivalent de cette retouche faite au pinceau et au gris-film*. Lorsqu'on regarde une photo retouchée de la sorte, on ne peut pas deviner qu'il y a eu retouche, car elle ne se voit pas.

 

*Gris Film Pébéo : Peinture grise destinée à être appliquée au pinceau, directement sur l'émulsion (film, diapo ou tirage). Colorant renforçateur gris neutre. Convient pour la retouche ou la repique de tous types d'émulsions photographiques. Ne laisse aucune trace en surface sur les photographies. Miscible avec tous les autres renforçateurs Diapocolor Pébéo. Utilisable en aérographe.

La retouche de type "retoucheur"

Un retoucheur professionnel n'est pas un photographe, mais un infographiste, (même si — par ailleurs — certains retoucheurs sont également photographes).

 

Son rôle est, entre autres, de donner aux images qu'on lui confie, une apparence de "visuel pub", c'est à dire une image infographiée sur la base d'une photo numérique.

 

La photo de Beauté (produits cosmétiques) est très demandeuse de ce genre de visuels. Là, on ne recherche pas de conformité avec la photo d'origine. En revanche, le retoucheur devra réaliser un visuel en conformité avec les attentes du client : une image "parfaite", sans imperfections.

 

Le résultat demandé sera totalement variable dans sa teneur, mais tendra en général vers quelque chose dont l'esthétique ne se situera plus dans la ressemblance avec une personne humaine, mais plutot dans la perfection absolue, destinée à incarner le produit que le visuel va promouvoir.

 

Lorsqu'on regarde une photo retouchée de la sorte, on sait qu'il y a eu retouche. J'estime qu'une telle retouche est réussie, lorsque le spectateur "donne son accord". Le spectateur sait que le sujet "n'est pas humain", mais accepte volontiers la transformation car elle lui apporte des sensations nouvelles, différentes de celles que l'on ressent lorsqu'on regarde un portrait "naturel"

laetitia-beaute-oc_02_1500_20_02_11

Une retouche de type "Retoucheur" réalisée par une retoucheuse pro. Malgré la retouche manifeste, nous avons essayé de garder un coté relativement "naturel" à l'image

Pas de retouche

Les images ci-dessous ont subi un simple développement dans Lightroom (ou autre développeur RAW). Pas de passage dans Photoshop. La photo est publiable telle-quelle.

B8438874_2500_21_07_15

Cette image n'a pas été retouchée (pas de passage dans Photoshop). Elle a simplement été développée dans Lightroom.

B8439065_lisatest__1500_31_07_15

Cette image n'a pas été retouchée (pasde passage dans Photoshop). Elle a simplement été développée dans Lightroom.
Elle a toutefois été publiée en presse

Conclusion

Ces deux types de retouche ne sont pas destinées à produire le même résulat. Le premier est l'outil du photographe. le deuxième l'outil du publicitaire, commanditaire du visuel

 

Un photographe doit etre capable de finaliser ses propres images par une retouche légère de type "Photographe", si celle-ci s'impose, bien évidemment

 

Il n'est par contre pas tenu de connaitre la retouche de type "Retoucheur". Mais rien ne l'empèche bien sûr, d'apprendre cette retouche "Retoucheur" s'il en a envie et s'il désire maitriser toute la chaine de production. Mais il prend alors le rôle du retoucheur et non plus celui du photographe

Sachez toutefois que à haut niveau, la plupart des photographes beauté ne retouchent pas ou ne retouchent pas tout le temps. En fait, le client lui-même peut décider quel retoucheur ou agence de retouche effectuera la travail, afin de conserver une ligne éditoriale cohérente en ayant la main sur le travail de "photofinish"

En Mode et Beauté, la plus grande agence de Photofinish est probablement celle de Pascal Dangin : "Box", à New York.

Il existe également de nombreux retoucheurs freelance qui prennent en charge les fichiers des photographes Mode et Beauté. Ne vous laissez pas abuser par des retouches semblant flatteuses. Seule la liste de leurs clients donne une idée de la qualité du travail qu'ils effectuent, par la confiance qui leur est accordée.

On peut citer par exemple :
Natalia Taffarel [Us]
Amy Dresser qui est entre autres la retoucheuse de Jill Greenberg [Us]
Stéphanie - Alimage [Fr]

Ludovic Taillandier - SkinUp [Fr]

Images protegées