Tuto, Le nombre d'Or et La règle des Tiers

Ceci est la première version — partielle pour le moment — d'un article qui sera complété au fur et a mesure

 

Le nombre d'Or : Qu'est ce que c'est ?

Le nombre d'or est une proportion, historiquement surnommée « divine proportion ». On en trouve les premières traces dans l'antiquité.


En termes simples, c'est un chiffre qui traduit  sous forme mathématique ce que l'esprit humain considère comme les proportions les plus harmonieuses pour une œuvre d'art, qu'elle soit Architecturale, Sculpturale ou Picturale (dessin, peinture ou photographie). En fait ce nombre s'applique à tout ce qui peut être construit par l'homme, mais on en trouve aussi des exemples dans la nature.

 

De très nombreuses œuvres, depuis la Grèce Antique jusqu'à Le Corbusier utilisent ce nombre dans leur conception.


Sa valeur est de 1,6180339887 !

 

A quoi ça sert ?

Le Nombre d'Or (et ses différentes applications) est un outil puissant pour réaliser des compositions équilibrées. Cela s'applique donc à la photographie.

 

Le Nombre d'Or a été "traduit" sous forme d'outils géométriques (règle des tiers, rectangle d'or, triangle d'or, spirale d'or), afin que l'on puisse les utiliser de manière pratique.

 

Ces outils permettent de couvrir toutes les possibilités de cadrage sans limiter la créativité tout en maintenant les "divines proportions". 
 

La Règle des Tiers

Cette règle (qui utilise le nombre d'or) est la plus connue

Elle consiste à diviser le cadre en tiers verticaux et en tiers horizontaux, ce qui donne la grille suivante :

web.fiprovence.lignes-de-force.140911
  1. Les points de force sont à l'intersection des lignes. Le regard a tendance à aller vers ces points. On essaiera de placer un ou plusieurs éléments importants de l'image sur un ou plusieurs de ces points (un objet, un personnage une partie du corps, la tête du modèle, l'oeil ou le regard d'un portrait, etc). Attention : l'usage des points de force n'est pas obligatoire. Prétendre le contraire est un arbitraire. On peut utiliser la Règle des Tiers sans utiliser les points de force

  2. Les Lignes de force sont plutot utilisées pour exprimer un flux ou un mouvement. Elles sont moins "fixées" que les points de force, d'ou cette notion de direction, de flux ou mouvement.

  3. Les tiers verticaux gauche, centre ou droit ou bien horizontaux superieur, centre ou bas peuvent aussi être utilisés, avec une force encore plus atténuée, pour exprimer une notion plus statique. Le tiers vertical central notamment peut servir pour exprimer de la douceur ou de la sérénité, ou pour figurer un élément ou un émotion statiques

Exemples

 

CAMERON RUSSEL par MARIO TESTINO - Vogue Paris Avril 2014

Ce choix de cadrage exprime à la fois de la dynamique et du mouvement, combinés à une certaine nonchalance. Le cadrage "cinéma" qui coupe la tête et les pieds amplifie la notion de mouvement.

 

Cet cadrage n'utilise pas les points de force, mais une ligne de force seule

Sur le triptyque, vous verrez comment ce cadrage utilise la règle des tiers, mais aussi la Spirale d'Or et le Triangle d'Or

0d138289590dc321e400df6f4dca4b7f
Capture d’écran 2014-09-11 à 21.49.17.jpg

Quelques Exemples...

Capture d’écran 2016-10-05 à 01.05.15

Cindy Crawford par Herb Ritts

Capture d’écran 2016-10-05 à 01.05.01

Tatjana Patitz par Herb Ritts

Capture d’écran 2016-10-05 à 01.05.47

Natalie Portman par Paolo Roversi

Commentaires (1)
  • Evens Florest
    19 décembre 2018

    tres content pour la facon vous aviez donne des examples sur la regle d'or

    Répondre
Images protegées