Distance de Prise De Vue et déformations

29 Septembre 2008

IMPORTANT : LES DONNEES DE CE TUTO NE SONT PAS NOUVELLES. ON PEUT LES TROUVER DANS LES LIVRES DE PHOTOGRAPHIE DEPUIS QUASIMENT DEUX SIECLES

 

Ces notions font l'objet d'une quantité incroyable de faussetés dues à l'incompréhension, faussetés largement répandues sur l'internet. Je vous invite donc à être particulièrement attentif à la lecture de ce texte. Toutes les notions contenues ici sont vitales pour le Photographe.

Focale ou Distance ?

 

En portrait particulièrement, on peut déformer dramatiquement (ou de manière amusante, avec un fisheye par exemple) les proportions "réelles" (celles que l'on perçoit avec l'oeil) d'un visage (anamorphose)

 

En fait, la chose la plus importante n'est pas le choix de la focale, mais de la distance de PDV

Si on ne veut pas de déformations, un portrait doit être réalisé à trois mètres minimum environ. En fonction de ça, on adaptera la focale, afin de couvrir le champ qui nous intéresse.

 

« Il faut utiliser un objectif dont la distance focale soit telle que le visage soit correctement cadré dans le format à une distance de trois mètres au moins »

René Bouillot  - "Le portrait photo"

 

Ne confondez pas "déformation par perspective" qui est due à la distance (et plus précisément au "point de vue") et "distorsion" qui est due aux caractéristiques de la formule optique de l'objectif.

 

Le Point de Vue : La distance


La perspective dépend du point de vue : Le point de vue est la combinaison de la distance  de prise de vues, de l'angle latéral par rapport à l'axe de PDV et de l'angle vertical (hauteur) par rapport à l'axe de PDV. En d'autres termes, c'est la distance et la hauteur auxquelles vous allez vous placer qui va déterminer la perspective.

 

Si on se place à 3 mètres du sujet avec un 35 mm par exemple, qu'on le cadre au centre (pour éviter la distortion de l'optique), puis que l'on recadre sur le personnage, on s'apercevra qu'il n'est pas déformé.

 

La déformation par perspective n'apparait que lorsqu'on se rapproche, quelle que soit la focale utilisée. Elle se produit également lorsqu'on photographie en plongée ou en contre-plongée.

 

En 24x36, a trois mètres, un 50 mm permettra de cadrer en pied, un 70 mm de cadrer en plan américain. Pour un portrait aux épaules, on utilisera un 135. Etant donné que l'on reste à la même distance, la perspective ne change pas. Seul l'angle de champ (le cadrage) change.

 

C'est pareil en APS-C puisque la focale ne change pas. Mais le "grossissement" est décalé de "fois 1,6".

 

Si on se rapproche trop, sous le pretexte de resserrer un cadrage, on va induire une anamorphose qui va déformer.

 

Une déformation par perspective se manifeste de la manière suivante : tous les objets ou parties les plus proches de l'objectif paraissent proportionnellement plus gros que les autres parties ou objets, situés plus loin.

 

Le Point de Vue : Dans l'axe

 

les déformations peuvent apparaitre également lorsque le sujet se trouve dans une position qui implique une grande profondeur de plans successifs, comme par exemple une personne allongée dont les jambes (au premier plan) seront visuellement plus grosses que la tête au dernier plan. Une personne assise peut être également tres délicate à photographier si ses membres (notamment les jambes) sont vus en perspective (dans l'axe de prise de vues), paraissant ainsi proportionnellement plus courts et plus gros que dans la réalité. Pour ce genre de gymnastique optique, l'œil possède un allié que l'appareil photo n'a pas : le cerveau !

 

Lorsque nous voyons une personne allongée, nous "corrigeons" mentalement cette anamorphose et nous "voyons" des proportions normales. L'appareil lui, va restituer la vraie réalité de perspective.

 

Le Point de Vue : L'angle vertical

 

Les photos ci-dessous montrent a quel point l'angle vertical peut influencer le rendu (notamment la longueur des jambes). Les deux photos ont été réalisées à la même distance. A gauche le photographe est debout, à droite il est assis.

IC4F5718plongee - contreplongee_1500_04_04_16
IC4F5718plongee - contreplongee_1500_04_04_16

FAUSSES DONNEES

ATTENTION, le schéma ci-dessous est erronné. Ce ne sont pas les focales qui déforment, mais le fait que le photographe ait du se déplacer pour conserver le même cadrage et donc de changer la distance. On voit d'ailleurs que la perspective du décor en arrière du buste, change a chaque fois. Si la distance avait été constante, la perspective serait la même sur toutes les photos.

La bonne méthode aurait consisté à rester à la même distance, puis a recadrer les photos réalisées avec les focales les plus courtes, pour ramener leur cadrage à celui de la focale 85 mm

Sous ces 4 bustes devrait se trouver une distance de prise de vues et non une focale

différentes focales même cadrage

On voit ici comment l'incompréhension d'une personne (celle qui a fait se schéma) peut contaminer les autres. Vous trouverez également des gifs animés qui colportent la même erreur : ils mettent en évidence la déformation (perspective) en inscrivant à tort que c'est la focale qui change, alors que c'est le changement de distance qui provoque la déformation.

 

La confusion vient du fait qu'ils font varier deux paramètres à la fois : la distance ET la focale. Or dans ce genre de démonstration il est vital de ne faire varier qu'un seul de ces deux paramètres.

 

Nous mettrons en évidence ci-dessous, ce qui se passe lorsqu'on ne fait varier qu'un seul paramètre.

1 - Faire varier la distance, sans faire varier la focale

 

Voici un visuel regroupant 4 photos ***toutes prises avec la même focale et à la même ouverture, mais à différentes distances*** puis croppées pour donner le même angle de champ.

 

Les images parlent d'elles mêmes et montrent que à 3 mètres il n'y a pas de déformation (même avec un 35 mm 24x36), et que au fur et a mesure que l'on se rapproche du sujet, les proportions du visage changent. On peut également voir la PDC changer à cause du changement de distance, se raccourcir au fur et a mesure que l'on se rapproche
 

Focale : 50mm en MF (équivalent en angle de champ à un 35 mm 24x36)

Note : quelle que soit la focale utilisée, plus on se rapproche et plus on déforme.
 

43335379_2136896346577571_7146489147165769728_o

2 - Faire varier la focale, sans faire varier la distance

 

Voici un visuel regroupant 4 photos ***toutes prises à la même distance de 3 mètres, à la même ouverture*** puis croppées pour donner le même angle de champ.

 

Les images parlent d'elles mêmes et montrent que à distance égale, les proportions du visage sont strictement les mêmes. Seule la PDC change, a cause du changement de focale

 

210mm MF équivalent en angle de champ à un à 135mm en 24x36 

120mm MF équivalent en angle de champ à un à 75mm en 24x36 

80mm MF équivalent en angle de champ à un à 50mm en 24x36 

50mm MF équivalent en angle de champ à un à 35mm en 24x36

 

43335379_2136896346577571_7146489147165769728_o

3 - De l'importance de ne faire varier qu'un seul facteur à la fois.

 

En faisant varier distance et focale en même temps on introduit une confusion qui va empécher d'oberver clairement les différences.

Prenez par exemple le cas du la profondeur de champ. Si vous faites varier distancet et focale, quelle sera la part de l'un et de l'autre dans le chnagement de profondeur de champ ? Et si en plus vous faites varier l'ouverture ? juste histoire d'ajouter une troisième variable a l'équation ?

Si vous voulez faire l'expérience par vous même, prenez garde à cadrer au centre, afin que la disortion éventuelle de l'optique, plus visible sur les bords, n'influence pas les résultats. La distorsion introduirait un autre facteur de variation.

 

La photographie n'est qu'une question de point de vue...

Photos : Michael Paul Smith

bKheg8L
qkXCPdp

Toujours à 3 mètres minimum ?

 

Les règles ci-dessus ne sont valables que si l'on veut obtenir une image sans déformations. Sinon, on peut tout à fait se rapprocher. Il faudra toutefois s'assurer que les déformations ainsi engendrées serviront le sujet.

On peut se servir de certaines déformations pour créer des effets qui avantageront le sujet, ou dans le but d'instaurer une atmosphère particulière

 

Les images :

ocw_hklk_artworked_A1245299_22_composite.jpg

Un portrait réalisé à environ 180 cm, au 210 mm (equiv 135 mm)

ocw_hklk_A1241933_22.jpg

Un portrait réalisé à environ 140 cm, au 120 mm (equiv +-77 mm)
On remarquera la déformation marquée des proportions du visage

ocw_hklk_artworked_A1245299_22_composite

Un portrait réalisé à 3 mètres au 210 mm (equiv 135 mm)

Quelques faits

  • La déformation n'est pas due à la focale, mais uniquement et exclusivement a la distance de prise de vues

  • De ce fait, quelle que soit la focale utilisée, on obtiendra une déformation si on photographie a une distance inférieure à trois mètres

  • Dit autrement : toutes les focales déforment lorsqu'on photographie a une distance inférieure à trois mètres

  • Certaines optiques distordent, plus ou moins selon la formule optique utilisée.

  • Mais la distortion est présente quelle que soit la distance d'utilisation de l'optique.

  • Dit autrement : les courtes focales ne distordent pas qu'a courte distance. Elles distordent quelle que soit la distance de prise de vues

Images protegées